Vidéos de produits DARCO
Videos: Applications et les capacités de notre aides et chaussures orthopédiques
Dernier lancement de produit
Une solution efficace et pratique pour le traitement des ulcérations médiales, latérales et dorsales Commodus Open®
Chaussure de cicatrisation ouverte

Rétrospective et prévisions pour l'entreprise et le secteur d'activité

Entretien à l'occasion du 35e anniversaire de la société DARCO avec Johannes Hagenmeyer, gérant associé du Groupe hg DARCO, réalisé par Alexandra Panizza, rédaction de DARCO.

Johannes Hagenmeyer, gérant associé du Groupe hg DARCO

Rédaction, Alexandra Panizza :

Lors de l'enregistrement en 1992 de DARCO Europe au registre des sociétés, le fondateur de DARCO, H. Darrel Darby sen. de Huntington, Virginie-Occidentale, USA, avait avec votre père Klaus Hagenmeyer l'ambition d'établir aussi les produits DARCO en Europe. Avec la première chaussure couvre-pansement «MedSurg» lancée en 1985 aux USA, Darby sen. définissait de nouveaux standards dans les soins post-opératoires de la chirurgie du pied. La maison de vos parents abrite dans les premiers temps la filiale européenne qui compte à l'époque tout juste 4 collaborateurs. Vous avez suivi une formation dans l'entreprise familiale et vous avez été associé gérant sans interruption depuis 1996.

Qu'est-ce qui a changé depuis ?

Au lancement de la société, la chirurgie du pied en Allemagne en était encore à ses balbutiements. La société fondée en 1996 et spécialisée dans la chirurgie du pied avait pour objectif d'importer le «savoir-faire» des chirurgiens américains en Europe. Le concept a rencontré un vif succès et les effets n'ont pas tardé à se faire sentir. Les spécialistes se sont très vite intéressés aux accessoires et implants orthopédiques de DARCO et notre présence sur le marché en a bien sûr profité.

35 ans plus tard, le Groupe hg DARCO est une holding qui regroupe toutes les filiales hg medical et DARCO à travers le monde et emploie quelque 350 personnes sur 5 sites. Comment expliquez-vous une telle évolution ?

Les accessoires et implants orthopédiques pour la chirurgie du pied m'ont accompagné depuis que j'ai fait mes premiers pas dans la vie active. Le but est toujours le même : DARCO veut mettre sur pied la qualité orthopédique. Depuis les débuts en 1985 aux USA, de nombreux nouveaux produits et technologies sont venus compléter la gamme. Mais justement pour des acteurs de niche comme nous, il a toujours été essentiel d'être à l'avant-garde et de contribuer avec nos innovations à l'amélioration des soins post-opératoires.

Parlez-nous un peu des personnes qui ont fait le chemin avec vous.

J'ai repris la direction de la filiale européenne en 1996 et formé une formidable équipe. Darrel Darby II, fils du fondateur de l'entreprise, avait parallèlement suivi les traces de son père aux USA. Nous sommes non seulement des partenaires commerciaux, mais aussi de bons amis. Je suis particulièrement heureux que certains collaborateurs de la première heure fassent encore partie de l'aventure aujourd'hui. Certains ont même fait une brillante carrière dans l'entreprise. Vivre et travailler au même endroit est un formidable avantage selon moi et aujourd'hui, on peut certainement affirmer que l'entreprise DARCO permet un bon équilibre travail-vie privée.

Monsieur Hagenmeyer, vous êtes aujourd'hui gérant associé de la holding Groupe hg DARCO. Votre cœur bat donc pour deux entreprises. Comment expliquez-vous une telle évolution ?

Je m'attendais à cette question. Un peu de recul est nécessaire pour y répondre.

En 2007, la division Implants de DARCO a été externalisée. DARCO est une entreprise solidement établie et spécialisée dans le développement et la distribution de chaussures et accessoires orthopédiques destinés à la gestion des traumatismes, à la prise en charge post-opératoire et des pansements. L'expérience acquise à la division Implants en production et vente m'a permis de cibler parfaitement les besoins des clients et d'analyser avec précision les exigences des utilisateurs. Issue de la production initiale d'implants de DARCO, la hg medical, fondée en 2007, s'est fait un nom sur le marché mondial des implants en plein essor. Elle met sa créativité et sa passion au service de l'innovation technologique dans le domaine des implants sur les sites de Raisting et Huntington aux USA.

Ces composantes forment aujourd'hui le Groupe hg DARCO. Les deux divisions se complètent à merveille et mon cœur bat pour l'ensemble qu'elles forment. J'y vois un énorme potentiel.

Comment ont évolué les structures de l'entreprise depuis la fonction de la holding ?

Il va de soi que la nouvelle envergure de l'entreprise entraîne une refondation des structures et des hiérarchies. Les exigences réglementaires d'une entreprise de dispositifs médicaux entraînent justement des changements très visibles et essentiels pour nous garantir une présence à l'international. L'entreprise a cependant su garder son esprit familial et j'en suis très heureux.

Quelle a été l'évolution générale du secteur au cours des 35 dernières années?

Les techniques médicales ont évidemment dû s'adapter à l'évolution constante des tendances. Beaucoup a changé : du côté des médecins et des centres de soin, au niveau des entreprises et dans le monde de la concurrence.

De nouvelles techniques de production ont permis le développement de produits innovants. Le marché a changé et s'est renforcé. Nous sommes une entreprise familiale de petite taille qui doit s'imposer. L'interconnexion des associations professionnelles a gagné en amplitude. Aujourd'hui, il y a de plus en plus de chirurgiens spécialistes du pied, ce qui n'était pas le cas en 1992. Le rythme des innovations et la numérisation augmentent et le patient d'aujourd'hui est bien mieux informé qu'il y a 35 ans. En tant que leader de ce segment de niche, nous avons les bons outils pour nous affirmer.

L'anniversaire de DARCO est cette année quelque peu assombri. Vous n'aviez certainement pas imaginé que cette année anniversaire serait marquée par la crise du coronavirus. Comment gérez-vous la situation ?

L'orthopédie est un grand défi dans le monde. Nous ne sommes pas encore sortis de l'ornière, mais heureusement, la reprise se fait sentir. Notre fête d'été ou la journée portes ouvertes ont hélas dues être annulées cette année.

Quels sont les changements et les défis futurs ?

Outre l'élargissement de notre gamme de produits de soins post-opératoires et de gestion des traumatismes, nous accordons une attention croissante aux pansements et à la prise en charge du diabète. Avec l'augmentation mondiale du diabète, les affections graves du pied sont plus fréquentes. Avec l'évolution démographique, les patients expriment le besoin de plus de mobilité et d'activité au quotidien, malgré les restrictions. De nouvelles méthodes opératoires en chirurgie du pied exigent de nouvelles approches, en particulier dans la gestion post-opératoire. Nous consacrons par ailleurs beaucoup d'énergie aux systèmes modulaires et aux plateformes de produits qui permettent une adaptation et une flexibilité individuelles.

Au niveau international, nous renforçons nos activités de vente sur le marché européen et l'interconnexion avec les associations professionnelles internationales autour du pied et de la cheville.

L'échange scientifique est la base du développement de nombreux produits. DARCO s'appuie sur le Woundcare-Circle, créé en 2015 en collaboration avec ses partenaires de longue date. Le Woundcare-Circle est un partenariat international qui œuvre pour éviter et prendre en charge les ulcères de pression au niveau du pied et des extrémités inférieures.

Vous êtes un brillant chef d'entreprise. Comment expliquez-vous votre réussite ?

Honnêtement : le travail me plaît et je ne m'ennuie jamais. Par ailleurs, j'ai eu la chance de croiser sur mon chemin au bon moment les bonnes personnes.

Merci pour cette discussion ouverte et agréable !

Questions - Pour plus d'interviews sur les sujets DARCO, cliquez ici.